Un “trou de mémoire” révèle la face cachée de l’Amérique

Avant la percée médiatique de Wikileaks et les polémiques que l’on sait autour de son (pas si) sulfureux fondateur, il y’avait Thememoryhole.org (littéralement “le trou de mémoire”). Le site internet, aujourd’hui fermé, précédait Wikileaks dans la démarche de faire du bruit autour de ce que tout gouvernement ou cellule militaire voudrait taire. C’est par ailleurs par le biais de ce site que 361 photographies prises dans les avions qui rapatriaient d’Irak les cercueils des soldats américains tombés au combat furent exposées au monde, alors que le pentagone bloquait la diffusion desdits clichés. Grâce à Russ Kick, fondateur du site, ces photos firent la une des médias mondiaux.
Si le site n’existe plus aujourd’hui, il peut néanmoins se targuer d’avoir été un des pionnier de l’information “libre”, celle qui n’est pas soumise aux filtres et au contrôle pré-publicatoire d’une instance supérieure; l’information toute crue, et les vérités qui fâchent. Aussi, en cette ère de communication plurimédiatique, on peut relever que l’information n’a jamais été aussi claire, et la vérité n’a jamais été aussi piètrement dissimulée…
Plus au sujet de Thememoryhole ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.